Délégué Général de l’Agence pour l’Éducation par le Sport depuis sa création, Jean-Philippe Acensi est né en 1970 à Longjumeau, en banlieue parisienne, de parents d’origine espagnole. Le sport est sa première passion. Très jeune, il rêve de devenir footballeur professionnel et intègre la filière Sport-Études de Rennes en 1984.

À 19 ans, il rencontre Jean-Claude Perrin, alors entraîneur dans la cité ouvrière de Colombes. Jean-Philippe Acensi est impressionné par son attitude : qu’il s’agisse d’athlètes de top niveau mondial ou des jeunes des quartiers, l’entraîneur consacre à chacun la même attention. Une amitié indéfectible naît alors entre eux.

Jean-Philippe Acensi crée à cette époque sa première association dans le champ humanitaire et culturel. Remarqué pour son engagement par la Ville de Longjumeau, il devient en 1994, à tout juste 24 ans, le directeur de la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC) locale. Il prend alors conscience du rôle social du sport mais aussi et surtout du décalage important qui existe entre l’action des professionnels de l’animation et les problèmes des quartiers.

Ce constat le pousse à créer l’Agence pour l’Éducation par le Sport en 1996 avec Jean-Claude Perrin. Convaincus que le sport n’est pas seulement un spectacle à consommer, mais d’abord et avant tout un vecteur d’éducation et d’insertion sociale, les deux militants lancent le mouvement « Fais-nous rêver » qui met en lumière, via des appels à projets, tous ceux qui changent la vie des autres grâce au sport.

« Le sport est l’un des derniers terrains de jeu où quiconque peut se construire, se découvrir… Où les individus ne sont pas jugés sur leur origine mais sur leur qualité. Ces pratiques sportives de loisir ou de compétition, pour les jeunes, les moins jeunes, méritent aujourd’hui un grand projet innovant autour de la santé, de l’insertion, du lien social, de la prévention, etc. Il faudra dans les années à venir largement innover, expérimenter de nouveaux axes de développement de ces pratiques : c’est mon défi, avec mon équipe et ceux qui agissent sur le terrain »

Dès la première année, plus de 100 associations s’adressent à l’APELS. Jean-François Lamour, alors Conseiller du Président de la République, sera l’un des tout premiers à soutenir les initiatives primées. Il encourage fortement le projet de Jean-Philippe Acensi et grâce à son soutien, l’association gagne rapidement en importance.

Délégué général bénévole pendant cinq ans, Jean-Philippe Acensi devient salarié de l’association. Il acquiert les compétences nécessaires à la gestion de la structure, consolide les réseaux sur lesquels elle s’appuie, renforce sa connaissance du terrain.

Depuis la création de l’APELS, il s’est ainsi engagé auprès de plus de 3500 associations ou collectivités impliquées dans l’éducation par le sport. À compter de 2013, il a également porté le mouvement Fais-nous rêver sur la scène mondiale, avec l’ouverture des appels à projets à l’international et l’organisation de l’Educasport World Forum.

Il est également l’auteur d’ouvrages qui visent à donner au sport une dimension sociale renforcée, comme Le Sport ne sert pas qu’à faire des champions (avec Gilles Vieille-Marchiset, éditions les Carnets de l’info, 2010) et La Leçon de Sport, des valeurs en partage (avec Denis Soula et Joël Szpindel, éditions Autrement, 2006).

Fort de cette expérience de terrain unique, Jean-Philippe Acensi est aujourd’hui l’un des experts français les plus reconnus dans le domaine de l’éducation par le sport.