Les lauréats nationaux de la 15ème édition de « Fais-nous rêver » 

Passer’Elles (Roubaix / Hauts-de-France)

Passer’Elles défend la mixité et la non-mixité dans la pratique sportive sur la métropole Lilloise. Sa coordinatrice, Alessandra Machado met en place des activités physiques au quotidien. Le projet étant de développer, au travers d’activités physiques fédératrices, des ponts intergénérationnels, interculturels entre les différents quartiers de la métropole lilloise et de développer au sein des structures sociales de proximité des ateliers de restauration de l’estime de soi. Les valeurs attachées au sport sont un instrument privilégié d’intégration et d’épanouissement personnel pour soi et avec le groupe

En Volley Vous (Strasbourg / Grand-Est)

« L’objectif est de favoriser le sport pour tous, le sport santé, le sport inclusif, le sport plaisir et solidaire. Infirmier diplômé d’état et éducateur sportif, j’ai conceptualisé comment adapter l’activité (Les VOLLEYS) et la pratique aux capacités et ressources des différents types publics et montrer tous les bienfaits thérapeutiques et sociaux que cela renferme. Le Volley-Club Sarrebourg a été créé en septembre 2014. Dorénavant, nous avons 4 sections (Enfants (5-7 ans et 8-13 ans), volley assis avec une mixité entre personnes déficientes motrices, déficientes mentales et personnes « valides, et « table-volley » avec des personnes âgées (72 à 97 ans). Nous agissons au quotidien sur le vivre ensemble, l’estime de soi à tout âge. »

Boxons l’échec scolaire (Roubaix / Hauts-de-France)

L’objectif premier est de réduire l’accroissement du décrochage scolaire sur Roubaix. En garantissant une fréquentation régulière de nos élèves dans leurs établissements scolaires, c’est un premier pas réaliser pour éloigner les jeunes de la délinquance. Le décrochage scolaire étant la première étape du processus de marginalisation. Le club met donc en place des ateliers d’aide aux devoirs avec les 6/11ans. Les secondaires en situation de début d’échec scolaire sont suivi et pris en charge durant leurs périodes d’exclusion pour éviter le renvoi définitif.

Le comité départemental d’escrime de la Loire (Roanne / Auvergne-Rhône-Alpes)

Le projet « Escrime citoyenne » développé par le CDEL 42 (Comité Départemental Escrime Loire) vise à accompagner et à accélérer la réinsertion de jeunes (12-18 ans) suivis par la PJJ à travers la pratique de l’escrime. Ce sport nécessite d’obéir à un règlement pour être pratiqué en toute sécurité et ainsi pouvoir manipuler les armes sur la piste. L’escrime véhicule une philosophie de victoire maîtrisée, permettant de réhabituer ces jeunes à suivre des règles et à y prendre du plaisir. Par la suite, une insertion progressive en club est mise en place, en présence des éducateurs de la PJJ, afin d’effectuer tout un travail sur les règles de vie en société avec les encadrants de l’association.

Deux projets ont été élus « Coup de cœur » du jury :

 Lycée Argouges (Grenoble / Auvergne-Rhône-Alpes)

L’équipe pédagogique du lycée Argouges a constaté que de nombreux élèves étaient issus d’un contexte social compliqué et en décalages avec les exigences scolaires. Pour remédier à cela, divers programmes et sorties sportives sont prévus sur Grenoble et dans le massif du Vercors tout au long de l’année. Les élèves sont amenés à pratiquer la boxe, le biathlon, le cyclisme ou encore le VTT permettant ainsi aux élèves de découvrir l’environnement qui les entourent. Les attitudes nécessaires à ces pratiques telles que la concentration, le dépassement de soi, le respect des autres et de l’environnement sont donc mises à l’honneur afin de les transposées au cadre scolaire par la suite.

Lutte Club de Saint-Joseph (La Réunion) 

Dans le cadre du projet « construire l’individu avec la lutte » les lutteuses et lutteurs du groupe élite (groupe pratiquant le haut niveau) sont allés à la rencontre des écoliers de Mafate afin de leur faire découvrir un sport fédéral. Les lutteurs ont passé 2 jours dans le cirque de Mafate à la rencontre des écoliers de l’Ilet à Malheur et Aurère en leur proposant une initiation à la lutte. La bâche pesant plus de 50 kg nécessitait une solidarité entre les jeunes pour être transporté par groupe de 5 le long des sentiers. Les enfants de Mafate ont pu découvrir une activité inhabituelle donc très enrichissante. Ce projet développe l’humilité, aide chacun à se situer dans son projet personnel et de groupe. Apprendre des notions à d’autres améliore forcément son niveau de pratique. De plus l’initiation par des « plus grands » a permis aux élèves de se projeter et de songer pourquoi pas à vivre à leur tour cette formation scolaire et sportive pendant leurs années collège. A l’issue de leur formation, les lutteurs passent le diplôme fédéral « d’animateur lutte ».

20 ans d’innovation sociale par le sport

Le jury national 2018 fut également l’occasion de célébrer les 20 ans de l’APELS. Pour marquer cette date anniversaire, l’APELS a souhaité réunir les porteurs de projets parmi les plus innovants de son réseau. La matinée du 28 mars fut donc consacrée à l’audition des meilleures initiatives rencontrées depuis la création de « Fais-nous rêver » afin de savoir comment elles ont évolué depuis l’obtention du prix.

Ainsi ce sont 12 structures associatives implantées un peu partout en France qui ont été pré-sélectionnées pour se voir décerner le Trophée de « Grand Innovateur » de l’éducation et de l’insertion par le sport : 

  • Club Avignon Sport Loisirs (CASL)
  • Humanitaria
  • Action Basket Citoyen
  • Elan sportif
  • Parkour 59
  • Big Bang Ballers
  • Mission Locale Sud de La Réunion
  • Plastic Valley Football club
  • Surf insertion
  • Kayak Sans Frontières
  • Unis vers le sport
  • l’ADDAP 13

 

Les « Grands Innovateurs » des 20 ans de « Fais-nous rêver » :

Action Basket Citoyen  (Lyon / Auvergne-Rhône Alpes)

« Le challenge Gabriel Rosset » est un challenge sportif (basket) interclasse organisé avec les équipes éducatives du collège Gabriel Rosset et l’association Basket Citoyen. Monté en 2012, le projet est toujours actif et continue de se développer. Il concerne l’ensemble de l’établissement, chaque classe représentant une équipe avec comme coach le professeur principal. 4 championnats (6e, 5e, 4e, 3e) sont organisés tout au long de l’année scolaires à travers des matchs de basket. En plus de ces rencontres et pour remporter le challenge, un système de bonus/malus est mis en place pour évaluer les points remportés par chaque « équipe » durant toute l’année, en tenant compte des « indicateurs éducatifs » (comportement et assiduité), et des « indicateurs scolaires » (évolutions des notes des élèves de la classe). L’association Basket Citoyen encadre ce challenge, gère la planification des rencontres, recherche des financeurs, du matériel et coordonne l’arbitrage des matchs de basket avec les élèves. Ce projet permet d’améliorer le climat scolaire, on note une baisse significative des incivilités et un réel engagement des élèves dans leur scolarité. »

 Elan Sportif (Mulhouse/ Grand Est)

Association d’éducation populaire ayant un objectif de médiation et d’insertion par le sport, gestionnaire d’une salle de boxe et de fitness à vocation éducative qui se repose sur une offre de service ouverte à tous. Les ateliers mis en place se doublent par trois levier : – l’insertion – le sport santé – l’éducation par le sport.

Aujourd’hui, Elan Sportif est dans une optique de développement social de manière à mettre en lien des acteurs du sport, des réseaux de pratiquant mais aussi de l’entreprise. L’association défend comme principe de base : la réciprocité des services.

Ex : Quand une entreprise propose 3 emplois pour des jeunes de la structure, il est tout de suite question de l’échange possible avec celle-ci : la mise en place d’une formation, d’un atelier sportif et l’implication du jeune dans le club. 

Unis Vers le Sport  (Strasbourg / Grand Est)

Créée en 2001, l’association Unis vers le sport s’est constituée dans le but de mettre en œuvre des programmes d’éducation et d’insertion par le sport dans les quartiers prioritaires de Strasbourg et sa région et dans le même temps de promouvoir l’accès à l’éducation et à la pratique sportive dans les pays en voie de développement. avec le soutien d’Adidas, unis vers le sport mène aujourd’hui un programme d’éducation par le sport destiné à des jeunes de 7-15 ans issus des quartiers prioritaires de l’eurométropole de Strasbourg.